ADianorPopUp

Amala Dianor, The Forgiven Stardust
en résidence à La Briqueterie du 19 au 23 février 2018
création 2019 pour 9 interprètes

« Je modèlerai une gestuelle épurée de la danse classique, en la dépouillant de l’enveloppe du ballet d’action et me concentrerai uniquement sur la technique brute à l’instar de l’exigence et la rigueur nécessaires à la pratique de la street dance.
Ma recherche sur le mouvement dansé me conduit à proposer une proposition chorégraphique qui aurait digéré l’ensemble des techniques de danse hip hop, contemporaine et africaine. Je jongle d’une esthétique à une autre sans que l’une soit plus prégnante que l’autre, la guidant vers une nouvelle danse inspirée d’une technique inscrite dans le paysage chorégraphique pour glisser vers une autre nourrie d’influences métissées.
Par le fait, je souhaite amener les danseurs de ballet, maîtres de la technique pure du mouvement classique, à se risquer sur un terrain où la rencontre avec mon travail les conduira vers une fragilité qui sera la force et l’intérêt de la rencontre. »
Amalia Dianor


En savoir + sur le projet

 Man Rec © Jef Rabillon