MossouxBonteSlide

LEidenbenzColonne
Lucie Eidenbenz, Tschägg  
durée 30 min
Concours [re]connaissance 2015
Mention spéciale du jury 


Cachés dans les plis de l’Europe, les Tschäggätta font figure de miroir de notre société et de notre rapport à l’ordre des choses. En dialogue avec les habitants du Lötschental (Suisse), Tschägg est une performance qui fait se rencontrer une tradition du Haut-Valais avec le monde actuel. Elle interroge notre perception de l’étranger, ou l’étrange, à travers les notions d’authenticité, de tourisme et de globalisation. Entre le Haut-Valais, l’Afrique, la Bulgarie ou certaines modes vestimentaires contemporaines, on retrouve les signes d’une performance de l’identité, d’un renversement des valeurs, et de profondes contradictions.

Hidden within the folds of Europe, the Tschäggätta (carnivalesque figures) create a mirror to our society. In dialogue with the inhabitants of Lötschental (Switzerland), Tschägg questions our perception of what is foreign or strange through notions of authenticity, tourism and globalisation in a piece coloured by identity, a reversal of values, and profound contradictions.

Direction artistique, réalisation Lucie Eidenbenz
en concertation avec Cosima Grand, Luce Goutelle et les habitants du Lötschental

Interprétation
Cosima Grand, Nedjma Merahi et Lucie Eidenbenz

Création son Manuel Oberholzer
Ingénieur son Raphaël Raccuia
Lumière Laurent Schaer / Julien Brun
Conseil dramaturgique Delphine Rosay
Photo Nelly Rodriguez

En savoir + 
Lucie Eidenbenz

Production Oh! Festival/Association Brøcøliwald
Administration, diffusion Delphine Dorsaz

Soutiens  l'Hexagone Scène Nationale Arts Sciences

Remerciements Denis Alber, Bruno Ritler, Hermann Imseng, Antoine Conjard

Logo-ProHelvetia








Lucie Eidenbenz # Cie Mossoux-Bonté # Roy Assaf
Tschägg    #   Vice Versa    #   La Colline

Mardi 21 mars 2017
Théâtre Paul Eluard - Choisy-le-Roi
à 20h - durée 1h30




Frise1BienVisuel1Cie Mossoux-Bonté, Vice versa
2015 - durée 18 min

Deux femmes se balancent, intriquées dans une intimité complice. Elles nous racontent la violence du monde et comment, soudées, elles tentent de s’en protéger. Leurs gestes fusionnels se découpent au rythme des quatrains d’une chanson ancienne : une complainte qui conte la cruauté de la jalousie et la cécité de la vengeance. Mais l’histoire se perd dans la lancinance hallucinée des corps, et le déploiement du geste rend caduque sa trame de violence.
Vice Versa est le premier volet d’une série de courts récits dansés, les Miniatures, que la Compagnie Mossoux-Bonté met en chantier, ici avec deux de ses interprètes emblématiques, Frauke Mariën et Shantala Pèpe.

Two women swing, closely intertwined. They recount the violence of the world and how, together, they attempt to protect one another from it. Vice Versa is the first part of a series of short dance tales, les Miniatures. Fused movements are set to the rhythms of an ancient song’s quatrains (verse with four lines): a lament that recounts the cruelty of jealousy and vengeance’s blindness.

Conception et chorégraphie Nicole Mossoux
Mise en scène Nicole Mossoux en collaboration avec Patrick Bonté
Interprètes et collaboration à la chorégraphie Frauke Mariën, Shantala Pèpe
Musique Les anneaux de Marianson, interprétation Michel Faubert - orchestration Jérôme Minière
Montage son Thomas Turine
Lumière Patrick Bonté
Assistanat Julie Goldsteinas
Régie générale David Jans
Collaborations/remerciements Patricia Eggerickx, Fédra, Foty, Leslie Mannès, Mikha Wajnrych
Photo Mikha Wajnrych

En savoir +
Compagnie Mossoux-Bonté

Production Compagnie Mossoux-Bonté, avec le soutien des Brigittines - Centre d’Art contemporain du Mouvement de la Ville de Bruxelles, de la Fédération Wallonie-Bruxelles, service de la danse et de Wallonie-Bruxelles International

WBI-International


Frise7BienVisuel3

Spectacle en coréalisation avec le Théâtre Paul Eluard - Scène conventionnée pour la diversité linguistique de Choisy-le-Roi

Frise2BienVisuel2




 

AssafColonne1Roy Assaf, La Colline
2012 - durée 25 min
Concours Reconnaissance 2015
1er Prix du Jury et Prix du Public

Danseur virtuose aux côtés d’Emanuel Gat, Roy Assaf fait aujourd’hui partie des chorégraphes israéliens qui comptent. Avec La Colline, il livre un trio directement inspiré par l’histoire israélienne. Sur scène, les trois interprètes livrent une danse virtuose, et souvent drôle, dans laquelle leurs gestes, fraternels et gamins, ponctuent une musique militaire israélienne qui semble trop grande pour eux. Quand se fait entendre le chant Givat Hatahmoshet – une référence directe à l’un des sommets stratégiques de la Guerre des Six Jours de 1967, remportée par Israël – puis I started a joke des Bee Gees, on saisit pleinement la vision de Roy Assaf d’une jeunesse israélienne embarquée malgré elle dans un conflit territorial démesuré, condamnée à stationner absurdement sur une colline où il ne se passe rien.

Influential Israeli choreographer Roy Assaf delivers a trio directly inspired by his country’s history. Three dancers perform a humorous and virtuoso dance during which their childish and fraternal movements punctuate Israeli military music. A vision of Israeli youth involved, in spite of itself, in an excessive territorial conflict, condemned to an absurd station on a hill where nothing happens.

Chorégraphie Roy Assaf
Interprètes Roy Assaf, Igal Furman, Avshalom Latucha
Création costumes Doron Ashkenazi
Création lumières Dani Fishof, Omer Sheizaf
Musique originale et édition Shlomi Bitton et Reut Yehudai
Musique The Israeli Army March (The Israeli Army Band direction de I.Graziani), Giv’at HaTahmoshet de Yoram Taharlev, I Started a Joke des Bee Gees
Conseiller artistique Ronit Ziv
Photo Gadi Dagon

En savoir + Roy Assaf

Production Roy Assaf Dance
Avec le soutien de The Choreographers association (Israël), Curtain Up Festival (Israël), The Israeli Festival, Le ministère de la Culture d’Israël.



Frise5BienVisuel3

 BILLETTERIE - 01 46 86 70 70
reservation@alabriqueterie.com

TPassBrique 12€ - TPlein 20€ - TRéduit 14€ - T-14 ans 8€
[TR : demandeur d’emploi, retraité, étudiant, - de 25 ans,
famille nbse, détenteur d’une carte d’invalidité]

PROFITEZ DU PASSBRIQUE
Le PassBrique donne accès à des tarifs inférieurs de 25% à 70% au tarif plein et jusqu’à 50% au tarif réduit, pour l’ensemble des spectacles de la Biennale.
Nominatif, le PassBrique est vendu 10€ à la billetterie de la Briqueterie.

Frise1BienVisuel1